Sales Popup
Surat, Gujarat
6 hours ago

Une brève histoire du Marathon II

Une autre leçon d'histoire ?

Dans notre précédent blog sur les origines du Marathon, nous avons découvert que cette épreuve d'endurance humaine puise ses racines - comme tant d'autres choses - dans la Grèce antique. Mais pendant plus de 2000 ans, cette légende est restée presque exclusive aux spécialistes de l'antiquité grecque étudiant les anciens écrits d'Hérodote et de Plutarque.

Le célèbre poète anglais Robert Browning a été le premier à remettre l'histoire en lumière en 1879, en écrivant le poème Pheidippide ce qui - bien qu'historiquement inexact - attira à nouveau l'attention sur notre jeune messager grec.

Les Jeux olympiques modernes

À la fin du XIXe siècle, l'idée d'un grand événement sportif populaire est née et ses organisateurs, avant tout l'aristocrate français Pierre de Coubertin, ont rapidement élaboré un plan pour faire revivre la tradition de la célèbre compétition tenue dans la Grèce antique, les Jeux olympiques.

L'événement a lieu depuis environ 776 av. tous les quatre ans en l'honneur du dieu le plus important et le plus puissant du panthéon grec, Zeus. À l'époque, c'était d'une assez grande importance, également sur le plan politique, car pendant cette période, aucune guerre ne devait être menée entre les cités-États pour assurer des voyages sûrs aux athlètes arrivant à la compétition.

Le nom dérive de son origine mythologique, le mont Olympe étant la plus haute montagne de Grèce et abritant leurs dieux. Lorsque les Romains se sont convertis au christianisme quelque 1000 ans plus tard, toutes les traditions païennes de leur territoire - dont la Grèce faisait partie - ont dû être abandonnées et à partir de l'an 394 de notre ère, aucun Jeux Olympiques n'a eu lieu.

De toute évidence, les Nouveaux Jeux Olympiques rétablis en 1896 devaient être un événement encore plus important, réunissant des athlètes du monde entier en compétition les uns contre les autres. Mais tout comme son prédécesseur, les premiers Jeux Olympiques Modernes se déroulaient en Grèce et - comme nous sommes sur le point de le découvrir - c'était à nouveau un coureur grec qui prenait la tête.

Un héros national

Sans aucune victoire grecque dans les compétitions d'athlétisme quelques jours après le début des Jeux, le public grec, très enthousiaste à propos de l'événement, a commencé à s'impatienter et se réjouissait de voir les athlètes grecs remporter une médaille d'or. La première course de marathon aux Jeux olympiques s'est avérée être l'une des compétitions les plus difficiles, avec seulement quelques participants atteignant la ligne d'arrivée.

Issu d'une famille pauvre, le coureur grec Spyridos Louis n'était pas un sportif professionnel. En fait, seuls quelques-uns des concurrents de l'époque étaient spécialement entraînés. Dès son plus jeune âge, Spyridos a aidé son père à transporter de l'eau minérale à Athènes où ils l'ont vendue pour subvenir aux besoins de la famille.

Alors qu'il servait dans l'armée, son supérieur reconnut ses talents de coureur et quelques années plus tard, ce talent fut rappelé et Spyridos fut convaincu de participer aux Jeux.

Le jour de la course, il s'est distingué comme le coureur le plus rapide en atteignant la fin après 2 heures 58 minutes et 50 secondes, une victoire qui a déclenché des célébrations folles parmi ses compatriotes faisant de lui un héros national.

Parmi les cadeaux qu'il a reçus pour sa réussite, il y avait des rencontres avec la royauté et un rasage gratuit à vie dans un salon de coiffure local.

Malheureusement, il n'était pas seulement le premier mais aussi le dernier vainqueur grec de la course de marathon aux Jeux olympiques avec des athlètes africains qui dominaient fortement la compétition, en particulier dans la seconde moitié du 20e siècle.

Mais tout comme Philippides avant lui, Spyridos est devenu une source d'inspiration pour beaucoup, contribuant à la popularité actuelle du Marathon.

 

16 au 18 juillet - Course et marathon de la Grèce antique

Courez pour votre médaille de la Grèce antique. La course à pied était l'une des disciplines olympiques standard. Les longueurs des courses ont été mesurées dans le stade (192 m chacune).

Bien sûr, comme les Grecs, vous pouvez courir n'importe où et pas seulement dans le stade. Inscrivez-vous dès maintenant pour votre discipline préférée et obtenez votre médaille antique.

Inscrivez-vous maintenant et commencez à courir !

Photo 1 : Ben Stern via unsplash
Image 2 : Miguel A. Amutio via unsplash
Photo 3 : Matt Lee via unsplash
Image 4 : Jonathan Chng via unsplash